Actualités > Soutenance de thèse de Madame Mariem HARMASSSI


 

AVIS DE PRÉSENTATION DE THÈSE EN SOUTENANCE POUR L’OBTENTION DU DIPLÔME NATIONAL DE DOCTEUR
 

 

Madame Mariem HARMASSI présentera ses travaux intitulés :

« Interactions Objet-à-Objet sensibles au contexte en bordure de réseaux »

Spécialité : informatique et applications

Le 3 septembre 2019 à 11h00

Lieu : La Rochelle Université
Pôle Communication, Multimédia et Réseaux
Amphithéâtre
44 Av. Albert Einstein
17000 LA ROCHELLE

Composition du jury :

Mme CHAOUCHI Hakima, Professeure, Institut Mines Telecom
M. CHAPUT Emmanuel, Professeur, Université de Toulouse
M.FAUCHER Cyril, Maître de conférences, La Rochelle Université
M. GHAMRI-DOUDANE Yacine, Professeur, La Rochelle Université
Mme MITTON Nathalie, Directrice de recherche, INRIA Lille
Mme SAILHAN Françoise, Maître de conférences, CNAM de Paris

Résumé :
L’Internet des objets (IdO) comprend aujourd’hui une riche plateforme d’objets connectés, qui permettent de collecter et de partager en permanence des données hétérogènes se rapportant à leurs environnements. Ceci a permis l’émergence d’un nouveau type d’applications, qui est basé sur ces données permet de faciliter la vie des citoyens. Ces applications de l’Internet des objets sont dites « sensibles au contexte". Grâce aux données collectées sur le contexte de l’utilisateur, elles sont en mesure d’adapter leur comportement de manière autonome, sans intervention humaine. Dans cette thèse, nous proposons un nouveau paradigme autour des interactions objet à objet, appelé « Interactions Objet-à-Objet sensibles au contexte en bordure de réseaux ». Ce dernier, permet de tenir compte d’un nouveau type de contextes, paradoxalement à la notion conventionnelle de « sensibilité au contexte » qui se limite au contexte de l’utilisateur d’une application, nous proposons de s’intéresser, pour la première fois, au contexte des objets en tant que composante même de l’application. Cette thèse vise à doter les objets connectés d’un certain degré d’intelligence, leur permettant de comprendre leurs propres environnements et d’en tenir compte dans leurs interactions objet à objet. Les contributions majeures de cette thèse tournent autour de deux modules principaux. Nous proposons, en un premier temps, un module d’identification de contextes, capable de traquer le contexte des objets mobiles, capable de délivrer ce genre d’information de contexte de la façon exacte et continue. Sur la base de cette information de contexte assurée par le premier module, nous proposons un deuxième module de collecte de données sensible aux contextes de déploiement des objets connectés.
Afin que ceci soit possible, de nombreux verrous restent à lever. Concernant le premier module d’identification de contexte, le premier défi rencontré afin de permettre aux objets connectés de devenir sensibles au contexte est Comment peut-on assurer une identification de contexte exacte pour des objets déployés dans des environnements incontrôlables ? Pour ce faire, nous proposons dans notre premier travail un raisonneur dédié à l’apprentissage et le raisonnement sur le contexte. Le raisonneur proposé est fondé sur une stratégie coopérative entre les différents dispositifs IdO d’un même voisinage. Cette coopération vise à un échange mutuel des données parmi les ressources disponibles d’un même voisinage.
La deuxième problématique rencontrée est Comment peut-on assurer une identification de contexte continue pour des nœuds mobiles appartenant à des réseaux opportunistes ? Nous devons tout d’abord leur permettre de découvrir un maximum de voisins afin d’établir un échange avec. Afin de répondre à cette deuxième problématique nous proposons WELCOME un protocole de découverte des voisinages éco énergétique et à faible latence qui permettra de diminuer considérablement les collisions sur la base assurant ainsi une découverte de voisinage à faible coût en termes de latence et d’énergie.
La troisième problématique, se rapportant au module de collecte de données sensible au contexte, est Comment peut-on assurer une collecte efficace et précise sur la base du contexte physique de déploiement des capteurs. En effet, d’une part tenir compte l’information de contexte des capteurs, permet d’éviter toutes transmissions inutiles ou redondante de données. D’autre part, la contextualisation des données implique un partage et donc des transmissions de messages pour cette fin. La question ici Comment peut-on contextualiser, au mieux, le plus grand nombre d’objets connectés tout en préservant au mieux leurs ressources énergétiques. Afin de répondre à cette question, nous proposons un Publish-Subscribe à la fois sensible au contexte et éco énergétique fondé sur la base d’un jeu coalitionnel dynamique qui permet de résoudre ces conflits d’intérêts entre les sources dans un réseaux.
.
http://www.univ-larochelle.fr/Soutenances-de-these

publie le jeudi 3 septembre 2020